Lexique : le matériel

Matériel toutes saisons

La ligne de trait

Module de ligne de trait
Module de ligne de trait

Reliant chiens et engins, la ligne de trait de décompose en plusieurs subdivisions. Les chiens y sont attachés par des mousquetons, via les harnais aux lignes de queue (tug-line) et les colliers aux lignes de cou (neck-line).

 

Les harnais

Harnais
Harnais

Un harnais est fait de solides sangles tressées en nylon ou polupropylène, cousues avec du fil nylon ou fil-au-chinois. Il est rembourrsé à la poiturne et aux épaules afin de protéger le chien : c'est en effet à ces endroits que le frottement et la pression dus à la traction sont les plus importants.

La ceinture

Le skieur et le coureur sont dans tous les cas équipés d'une ceinture appropriée. La traction du chien ne doit pas faire mal au dos. La ceinture est pourvue d'une boucle d'attache rapide pour fixer la ligne de trait.

La stake-out

Stake out
Stake out

C'est la chaîne d'attache. Chaque chien est attaché par son collier à une chaine individuelle reliée à la chaine centrale; celle-ci s'attache aux deux bout à un point fixe solide comme un arbre, ou à des piquets plantés dans le sol.

Matériel des activités sur terre

Sur terre, le matériel d'entrainement varie selon le nombre de chiens à atteler.

Avec 1 chien, on préférera le cani-cross ou le VTT.

Avec 2 chiens, on préférera le VTT ou la patinette.

Avec 3 chiens, la patinette est à privilégier.

A partir de 4 chiens, en course, le kart est nécessaire, mais à l'entrainement, le quad lui est souvent préféré.

Le vélo

Un vélo d’entrainement est un VTT solide et rustique ; inutile d’investir dans un modèle somptueux et onéreux car le matériel souffre beaucoup. Le port du casque et des gants est conseillé (et même obligatoire en course !).

La ligne de trait peut être attachée à la fourche (jamais au guidon car on n’a plus de direction), mais il est conseillé d’investir dans une barre de traction adaptée.


La patinette

La patinette (ou trottinette) permet de patiner pour aider les chiens. En course, si l’on veut atteler 2 chiens, il faudra une trottinette.

Parfois appelée roller, la patinette est très utile sur les chemins pentus, ou pour entraîner un jeune chien puisqu'on peut l'aider en patinant.

L'attache de la ligne de trait est la même que sur un vélo.

Le centre de gravité étant placé bas, ces engins sont assez stables.

L'inconvénient d'une patinette est sans doute la faible garde au sol, gênante sur des chemins caillouteux.

Barre d'attache pour VTT et patinette

En VTT comme en trottinette, il est vivement conseillé d'utiliser une barre d'attache pour fixer la ligne de trait.

Kart

Plus on attelle de chiens, plus le kart doit être lourd et bien freiner ; il devrait toujours posséder un arc avant pour protéger les chiens à la hauteur de leurs cuisses.  Un frein de parking qui bloque les roues est pratique, mais pour descendre démêler ses chiens on préférera amarrer le kart à l’aide d’un mousqueton largueur.

Un kart à trois roues est en général plus léger mais moins stable surtout en virage serrés. Le gros avantage du kart à quatre roues – en plus de l’emplacement pour prendre un éventuel passager – est sa stabilité et donc son confort d’utilisation plus important en terrain difficile.

Kart 3 roues de chez SLRMC
Kart 3 roues de chez SLRMC
Kart 4 roues de chez SLRMC
Kart 4 roues de chez SLRMC

Matériel des activités sur neige

Sur neige aussi, le matériel varie selon le nombre de chiens à atteler.

Avec 1 chien, hors de question de faire du traineau, on préférera le ski-joering ou la pulka.

A partir de 2 chiens, on peut faire du traîneau, si l'on veille à limiter le poids de ce dernier (il faut beaucoup courir pour aider) et les kilomètres.

Le ski joering et la pulka

La pulka est une sorte de luge montée ou non sur patins. Un brancard (ou limonière) surmonté d’un arc est fixé à la pulka, et le chien attelé à ce brancard à la manière d’un cheval ; il porte un harnais spécial. Le skieur est relié à la pulka par une corde et une antenne-guide.

Le traineau

Le traineau se compose de

- 2 patins pour poser les pieds

- un frein central

- un tapis de frein

- un guidon

- un brush bow (pare choc du traineau)

- une encre à neige, qui fait office de frein à main

- et un sac à chien, pour mettre le matériel, ou un chien blessé ou fatigué.

Il existe différents types de traineau selon ce que l'on veut en faire.

- Pour les courses de sprint, le but étant d’alléger au maximum la charge, on s'oriente vers des petits traineaux très léger.

- Pour la mid, puis la longue distance, on s'oriente vers des traineaux plus grands, pouvant contenir le matériel nécessaire ou un chien blessé, car plus l'on parcourt de kilomètres, plus les risques de casse, ou de blessure d'un chien augmentent.

- Pour les baptêmes, certains mushers dont Alexis, utilisent des traîneaux spécialement conçus pour cette activité. Ils sont prévus pour supporter plus de poids et être plus confortable pour les clients.

Traineau type Sprint de chez Antipode
Traineau type Sprint de chez Antipode
Traineau type Mid et Longue distance de chez Antipode
Traineau type Mid et Longue distance de chez Antipode
Traineau de baptême d'Alexis de chez Antipode
Traineau de baptême d'Alexis de chez Antipode

Le freinage en traineau

Il faut bien freiner en traineau aussi.

Pour cela, trois systèmes :

- le tapis de frein sert à freiner légèrement. Souvent relevé grâce à un élastique, il se descend sur la neige et permet au musher de limiter la vitesse de l'attelage mais ne permettra souvent pas son arrêt.

- le frein sert à ralentir, mais aussi à stopper l'attelage.

- l'encre à neige est le frein à main du traîneau. Elle se plante dans la neige et empêche le traîneau de partir.A noter que l'encre peut aussi servir de frein de secours en cas de problème, elle bloquera rapidement l'attelage.

Frein et tapis de frein
Frein et tapis de frein
Encre à neige de chez Antipode
Encre à neige de chez Antipode

La plupart des descriptions de matériel sont tirées du livre "Manuel pratique du traineau à chien" de Sophie LICARI que nous considérons comme une véritable bible du mushing.